MICH ESCHENBRENNER

CERAMISTE


Au fil des années l’atelier s’est agrandi, le nombre de tours a augmenté, Micheline a construit elle-même son four à gaz. Avec d’anciens stagiaires devenus amis, elle a participé avec son mari à la construction d’un four à bois. Elle a équipé l’atelier d’un four électrique, d’une boudineuse et d’une croûteuse.

L’accueil chaleureux et la qualité de la formation incitent les stagiaires à se réinscrire d’année en année. Certains viennent depuis plus de 30 ans, de nouveaux s’intègrent régulièrement au groupe. Les anciens qui ont installé leur atelier personnel gardent le contact et viennent parfois se ressourcer.

Micheline sait trouver le mot juste pour faire progresser chacun que ce soit au tour ou à l’émaillage, elle conseille mais n’impose pas, respectant la personnalité de chacun. Elle a le talent de faire émerger la créativité qui est en chaque stagiaire. Elle nous incite à rechercher des émaux à base de cendres ou de roches, nous guide dans la lecture des résultats. Chaque ouverture de four est

l’occasion d’observations et de commentaires.

Soucieuse de faire connaître d’autres potiers, elle a organisé des rencontres avec différents céramistes et en particulier avec Daniel de Montmollin soit à Taizé soit chez elle.